|

Une étude publiée par Global Web Index confirme la chute des réseaux sociaux locaux au profit des réseaux sociaux mondiaux, Facebook, Twitter, LinkedIn...

Tuenti, le réseau social espagnol acquis par Telefónica Movistar a ainsi perdu 58% de son audience dans les six derniers mois, le réseau polonais Nasza-Klasa plus de 30%, le réseau allemand MeinVZ près de 50%. Pire, le réseau social hollandais Hyves a vu une chute de 68% de son audience.

La France n'échappe évidemment pas à la règle. Copains d'avant suit la même tendance et se meurt. Le réseau français a perdu 45% de ses utilisateurs.

Malgré des différences notables dans l'architecture entre ces services, le facteur déclencheur de ce déclin est l'incapacité d'établir des liens à l'échelle internationale. Les internautes recherchent donc un réseau social ou ils peuvent communiquer avec tous leurs amis et contacts, y compris étrangers.

D'autres facteurs entrent aussi en jeu. Ces réseaux sociaux ont également moins de moyens, moins de ressources investies dans l'écosystème mobile ou encore des options moins attractives. En tout cas, ce qui semble clair, c'est que les réseaux sociaux à caractère local pourraient bien vivre leurs derniers jours en 2014.

Source: Global Web Index

Lire aussi:

Facebook lance son application sur Windows 8.1

Facebook arrête les actualités sponsorisées

Commentés

21/04/14
Votre avatar